Identité visuelle

Description

La perfection est là, même à travers les imperfections que l’on perçoit. Un arbre, c’est parfait dans ses imperfections. Il représente le cycle de la Vie sur Terre, ainsi que tous les cycles que nous vivons au cours de notre existence. Il est parfait dans toutes ses asymétries, ses blessures, son feuillage inégal, ses racines tordues. L’arbre cherche la lumière, il tend ses bras vers le ciel, cherche à s’élever. Ses racines l’ancrent au sol, cherchent les nutriments qui le font grandir et les transforment, grâce à l’énergie du soleil et la magie de la photosynthèse qui s’opère dans ses feuilles.

En plus d’être unique comme chaque individu, cet arbre est particulier. On y retrouve, dans un seul arbre, un mélange d’essences qui représentent le caractère multidimensionnel de la Vie et des choses auxquelles on aspire. Les trois essences représentées dans cet arbre sont :

  • Le tilleul d’Amérique rappelle le calme, la sérénité. On n’a qu’à penser aux vertus calmantes d’une tisane aux feuilles de tilleul. Cet arbre est également un clin d’œil à mes racines familiales, le tilleul étant l’essence d’arbre privilégiée dans la sculpture sur bois.
  • L’érable à sucre symbolise l’éveil après l’hiver, l’eau d’érable qui coule et inspire les sens, la transformation de l’être, les rencontres en famille et entre amis, les traditions en constante évolution. Dans l’eau d’érable on retrouve le sucré de la Vie, les plaisirs de la table, les retrouvailles et la musique qui nous anime.
  • Le chêne rouge d’Amérique, symbole de sagesse et de la force de l’âme. Il personnifie la patience et la résilience intemporelle.

En plus du mélange des essences, cet arbre vit simultanément plusieurs saisons, comme chaque facette d’un individu se transforme au fil de ses propres saisons. Dans tous les aspects de nos vies respectives, nous vivons des cycles, de continuels renouveaux. Alors que de nouvelles feuilles s’ajoutent et grandissent, d’autres se détachent. L’arbre ne force pas; il laisse aller ce qui n’a plus raison d’être et fait de la place pour les feuilles qui suivent.

Les 27 feuilles que l’on voit dans le contexte de cette signature visuelle, au-delà de représenter les multiples facettes et expériences de chaque individu (telles les feuilles d’un arbre, il y en a en réalité beaucoup plus!), est un regard personnel sur les multiples synchronicités que la Vie nous offre :

  • Ça m’a pris 25 ans de carrière, plus environ 2 années de reconstruction pour en arriver à ce point, donc un peu plus de 27 ans. (Le calcul n’est pas tout à fait exact si on calcule selon les mois, donc c’est imparfait!)
  • Je suis né en 72, donc le nombre 27 inversé. De plus, 72 moins 27 donne 45 : J’aurai 45 ans en 2017.
  • Le mot « parfait » compte 7 lettres. On ajoute 2 lettres avant pour faire le mot « imparfait », donc 2 et 7. Ensuite, 2 plus 7 donne 9; en multipliant ce résultat par les 3 essences d’arbres représentées, on obtient 27. (Je trouve ça mathématiquement élégant!)

    Remerciements

Mille mercis à Mélanie Morneau, graphiste qui a brillamment transformé en image les concepts que j’avais en tête pour cette identité visuelle. Incidemment, notre première rencontre pour en discuter a eu lieu en février. Le 27 pour être exact!